Accueil» En savoir plus » Bibliographie

Bibliographie

PETITE BIBLIOGRAPHIE (pas du tout exhaustive)

Des romans

« Allah n’est pas obligé  » - Ahmadou Kourouma — Editions du Seuil collection Points : roman qui a obtenu en 2000 le Prix Goncourt des lycéens et le Prix Renaudot

« Jonnhy chien méchant » - Emmanuel Dongala — Le serpent à Plumes Dans l’indescriptible chaos de la guerre civile, Chien Méchant ratisse sa ville. Le pouvoir est au bout du fusil. Il ne fait d’ailleurs que suivre les ordres, à la tête de sa milice mercenaire. Son chef, le "Général Giap" est satisfait. Pendant 48 heures, ses hommes peuvent "se servir". Les civils entassent dans des sacs de fortune ce qu’ils ont de plus précieux : quelques bananes, une dame-jeanne de vin de palme, une photographie. Le reste, ils l’enterrent devant leur maison, dans l’espoir insensé de revenir.

« Sozaboy (pétit minitaire) » — Ken Saro-Wiwa - éditions Babel (Actes Sud) Sozaboy est considéré comme un des chefs d’œuvres de la littérature africaine. C’est à travers l’aventure bouleversante de Mané, un jeune homme originaire du Biafra, le récit naïf et horrible de la guerre du Nigeria (1967-1970). Ce récit tirait une grande partie de sa force et de sa crédibilité au langage utilisé, dit “ anglais pourri ”, mélange de langues vernaculaires, de pidgin et d’anglais ordinaire.

« Les anges cannibales  » de Jean-Claude Derey aux éditions Rocher : Jean-Claude Derey raconte tous les malheurs du continent noir à travers l’histoire d’un petit garçon, Yondo, dont l’enfance est bouleversée par la guerre civile de Sierra Leone. Agé de quinze ans, ce romancier en herbe assiste à l’assassinat de ses parents ; un drame qui marque le début d’une fuite effrénée vers la survie. Celle-ci ne se fera qu’à travers l’apprentissage de la mort et l’entrée dans le monde sanguinaire de ces enfants-soldats.

« La parenthèse de sang » — Sony Labou Tansi — Hatier International collection Monde Noir

Une autobiographie (que nous vous recommandons tout particulièrement pour sa sincérité, son authenticité, son courage. Témoignage poignant, et combien instructif, d’une jeune fille enrôlée à l’âge de neuf ans en Ouganda). « La petite fille à la kalachnikov » de China Keitetsi édité par le GRIP Pour vous procurer ce livre, contactez le GRIP ou contactez notre association (bousaana@yahoo.fr)

Une étude extrêmement intéressante parue en 2003 : « L’enfant-soldat » - Mouzayan Osseiran-Houbballah — éditions Odile Jacob

Une autre étude (2001) : « Enfants torturés, des victimes trop souvent ignorées » - édité par Amnesty International